L’enlèvement de L’ Eglise, l’épouse de Jésus Christ partie I

shofar-homme-talit-

Dit le seigneur :  » […] que votre cœur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi. Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n’était pas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place. Et, lorsque je m’en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi. Vous savez où je vais, et vous en savez le chemin. Thomas lui dit: Seigneur, nous ne savons où tu vas; comment pouvons-nous en savoir le chemin? « . (Jean 14/1-6)

L’Enlèvement se produisant subrepticement et instantanément aux quatre coins de la terre, se fera de jour et/ou de nuit comme le montre trois versets extraits d’un chapitre parmi d’autres, prouvant à la volée que la rotondité de la terre était connue…

 » […] je vous le dis, en cette nuit-là, de deux personnes qui seront dans un même lit, l’une sera prise et l’autre laissée; de deux femmes qui moudront ensemble, l’une sera prise et l’autre laissée. De deux hommes qui seront dans un champ, l’un sera pris et l’autre laissé. (Luc 17/34-36).

Les chrétiens, les saints, l’Eglise de Jésus Chist sont des Citoyens des Cieux:

 » […] Mais notre cité à nous est dans les cieux, d’où nous attendons aussi comme Sauveur le Seigneur Jésus-Christ, qui transformera le corps de notre humiliation, en le rendant semblable au corps de sa gloire, par le pouvoir qu’il a de s’assujettir toutes choses « . (Phil. 3/20-21)

L’enlèvement à l’improviste de l’Eglise lors du premier retour de Jésus-Christ dans les nuées se caractérise donc par sa soudaineté, son imprévisibilité, tout en ne pouvant être inattendu pour ceux qui se tiennent prêts à tout instant tout en persévérant dans leur témoignage malgré les railleries.

 » […] Car, comme l’éclair part de l’orient et se montre jusqu’en occident, ainsi sera l’avènement du Fils de l’homme. (Mat 24/27).

 » […] Instruisez-vous par une comparaison tirée du figuier. Dès que ses branches deviennent tendres, et que les feuilles poussent, vous connaissez que l’été est proche. (Mat 24/32).

 » […] maître de ce serviteur viendra le jour où il ne s’y attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas, (Mat 24/50-51).

 » […] Mais il est une chose, bien-aimés, que vous ne devez pas ignorer, c’est que, devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour. Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance. Le jour du Seigneur viendra comme un voleur; en ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les œuvres qu’elle renferme sera consumée. (2 Pierre 3/8-10).

 » […] en un instant, en un clin d’œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés. (1 Cor. 15/52).

 » […] voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu’est son oeuvre (Apoc. 22/12).

Ajouté à cette soudaineté, nous savons depuis Son ascension, 40 jours après sa résurrection, qu’il reviendra en personne, avec un corps de gloire et qu’il sera visible…

 » […] Après avoir dit cela, il fut élevé pendant qu’ils le regardaient, et une nuée le déroba à leurs yeux. Et comme ils avaient les regards fixés vers le ciel pendant qu’il s’en allait, voici, deux hommes vêtus de blanc leur apparurent, et dirent: Hommes Galiléens, pourquoi vous arrêtez-vous à regarder au ciel? ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, viendra de la même manière que vous l’avez vu allant au ciel. (Actes 1/9-11).

L’enlèvement de L’Eglise Partie II

La distinction entre l’Eglise et Israël

Avant l’incarnation de Jésus-Christ sur terre, le monde était constitué de deux catégories d’êtres humains: les Juifs d’un côté et les païens dans l’autre.

Après l’Ascension du Christ et l’effusion de l’Esprit Saint à la Pentecôte, il existe trois catégories d’êtres humains: les Juifs, les païens et l’Eglise. Cela implique donc trois niveaux d’application des prophéties Bibliques.

Dieu avait d’abord conçu des bénédictions pour Israël et uniquement Israël. Jésus en était le Messie qu’il lui destinait, un Juif donc, mais parce qu’Il est aussi omniscient, Il savait qu’Il serait rejeté par la majorité de Son peuple. L’Eglise représente une option pour les Juifs et les païens : une nouvelle naissance et une nouvelle alliance depuis la Pentecôte et jusqu’à l’Enlèvement de celle-ci. Un autre Plan, un mystère totalement ignoré des prophètes de l’Ancien Testament, fût dévoilé par l’Esprit Saint à Paul. Il s’agissait de l’Existence de  » l’Eglise  » dont l’existence s’étendrait pendant un temps de grâce tout aussi inconnu des prophètes de l’Ancien Testament, depuis la crucifixion de Jésus Christ jusqu’à son premier retour
prévu pour l’Enlèvement et uniquement l’Enlèvement de celle-ci.  » L’Eglise  » est aussi appelée  » l’Epouse  » promise pour les Noces de l’Agneau. Israël conserve cependant son rôle momentanément éclipsé par l’Eglise qui ne peut la supplanter comme le prêchent certains exégètes ou l’Islam à une autre échelle. Dans le cadre de cette théologie erratique de substitution apparaissent des doctrines de démons où l’homme peu à peu est divinisé. Promesse est faite alors de l’instauration du Royaume sans la présence de Jésus-Christ en conformité avec le premier mensonge d’Eden:

 » […] mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. (Ge 3:5).

Les chrétiens ont pour devoir d’aspirer à assister à la venue de Jésus-Christ afin d’être enlevés le plus tôt possible:

 » […] Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée. Elle nous enseigne à renoncer à l’impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété, en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus-Christ, (Tite 2/11-13).

cette injonction faite aux croyants est confirmée par:

 » […] Désormais la couronne de justice m’est réservée; le Seigneur, le juste juge, me la donnera dans ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement. (2 Tim. 4/8).

L’Eglise :

–  » Corps de Christ  » (Juifs ou paiens nés de nouveau) constitué de tous les chrétiens du monde.

– Attend la venue de Jésus-Christ sur les nuées pour y être enlevée et échapper à la Tribulation à venir.

– L’Eglise est l’épouse, qui attend la venue de Jésus-Christ, l’époux.

– Régnera avec Jésus-Christ sur terre pendant le millénium, le règne de 1000 Ans de Jésus Christ sur
Terre.

Israël :

– Nation, bannière des nations, à qui Dieu a fait des promesses territoriales.

– attend Son Messie ( Jésus Christ ) pour réintégrer sa position à la tête des nations.

– Réintégrera sa place à la tête des nations pendant le règne de 1000 ans de Jésus-Christ sur terre.

L’Eglise ne connaîtra pas la Grande Tribulation et ses abominations. De nombreux versets indiquent la soudaineté de l’Enlèvement en mois d’une seconde. Cette caractéristique vient en opposition avec le fait qu’il faut plus de temps pour engager une guerre.

Les 18 derniers chapitres de l’Apocalypse décrivent ce qui doit arriver dans la suite // après cela, c’est à dire l’enlèvement de l’Eglise:

 » […] après cela, je regardai, et voici, une porte était ouverte dans le ciel. La première voix que j’avais entendue, comme le son d’une trompette, et qui me parlait, dit: Monte ici, et je te ferai voir ce qui doit arriver dans la suite. Aussitôt je fus ravi en esprit. Et voici, il y avait un trône dans le ciel, et sur ce trône quelqu’un était assis. (Apoc. 4/1).

Le  » Monte ici  » est en relation avec l’Enlèvement de l’Eglise qui monte à la rencontre de Jésus-Christ sur les nuées.

 » […] Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. (1 Thess. 4/16-17).

Un signal, une voix, une trompette… sont mentionnés, leur séquence de déroulement étant respectée de surcroît. L’Eglise est  » l’Epouse bien-aimée « .

L’Eglise n’est pas destinée non plus à connaître la colère de Dieu:

 » […] A plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère. (Rom. 5/9).

 » […] et pour attendre des cieux son Fils, qu’il a ressuscité des morts, Jésus, qui nous délivre de la colère à venir. (1 Thess. 1/10).

 » […] Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à l’acquisition du salut par notre Seigneur Jésus-Christ, qui est mort pour nous, afin que, soit que nous veillions, soit que nous dormions, nous vivions ensemble avec lui. (1 Thess. 5/9-10).

9018_1037850401762_1690586908_77966_7641708_n